QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Amon


Photo Amon temple Karnak Egypte
1. Photo Amon temple Karnak Egypte
Amon "le caché" ou " l'Inconnaissable" est à l'origine un dieu local de la ville de Thèbes, le seigneur de Karnak, ce dieu commence à prendre beaucoup d'importance au Nouvel Empire lorsque Thèbes devient la capitale religieuse de l'Égypte et Karnak le temple dynastique. Amon est l'âme du soleil.

Un temple lui est dédié à Karnak, ou il était vénéré avec la déesse Mout son épouse et le dieu Khonsou son fils avec lesquels ils forment la triade Thébaine.

Amon est un dieu anthropomorphe qui peut être représenté de deux façons différentes. Il peut être coiffé d'une couronne ou mortier surmonté de deux grandes plumes. Sa peau est alors de couleur bleue, ce qui l'identifie comme un dieu céleste. Il peut aussi il peut être représenté de manière momiforme avec le sexe en érection. Sous le nom Amon-Min, il représente alors une divinité de la fertilité. Il peut également prendre un forme mi-humaine, mi-animale, avec une tête de bélier dont les cornes sont enroulées.

En compagnie de sa parèdre la déesse Amonèt il fait partie de l'Ogdoade d'Hermopolis.
[1] Le dieu Amon, surmonté de ses deux plumes caractéristiques, détail d'une colonne du temple de Karnak, Égypte, (novembre 2005)
[2] Offrande faite par le pharaon au dieu Amon, temple de Sethi Ier, Abydos, Égypte, (février 2010)
[3] Offrande de Maât faite par le pharaon aux dieux Amon et Ptah (à gauche d'Amon, non visible sur la photographie), temple de Medinet Abou (Ramsès III), Égypte, (février 2010)
[4] Le dieu Amon-Min, temple de Karnak, Égypte, (février 2010)

Photos : Philippe Contal, Histophile
Photo Amon temple Karnak Egypte
1. Photo Amon temple Karnak Egypte
Photo Amon temple Abydos Sethi Ier
2. Photo Amon temple Abydos Sethi Ier
Photo offrande Maat Amon temple Medinet Abou Ramses III
3. Photo offrande Maat Amon temple Medinet Abou Ramses III
Photo Amon Min temple Karnak Egypte
4. Photo Amon Min temple Karnak Egypte
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.