QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Armure de samouraï


Photo Armure Samourai British Museum
1. Photo Armure Samourai British Museum
L'armure Japonaise est composée de trois parties :

1/ La protection de la tête est assurée par le casque (kabuto). Celui-ci comprend :
- Le protège-nuque (shikoro). Large et articulé, il protège le cou
- La visière (maebashi) et les deux ailettes latérales (fukigaeshi)
- Les grandes cornes en métal (kuwagata), réservées aux bushis de haut rang
- Le visage est protégé par un masque (hôate) destiné à effrayer l'ennemi par des moustaches ou des dents menaçantes

2/ La protection du corps est assurée par une cuirasse de style Dômaru, composée de plusieurs lamelles d'acier. Elle se ferme sur le côté droit. A cela s'ajoute une jupe armée de 7 plaques de fer (kusazuri) protégeant le ventre et les hanches

3/ La protection des membres est assurée par des brassards (kote) munis de plaques de fers cousues de l'épaule jusqu'aux doigts (le dos de la main étant protégé, par une plaque de métal). De grandes plaques (sode) viennent protéger les épaules du guerrier. Le haut des cuisses sont renforcés par deux plaques sur le devant (haidate). Les tibias sont recouverts par les plaques d'acier courbées (suneate) lacées à l'arrière.

Illustration et dictionnaire (extrait de notre blog)
[1] Armure et casque de samouraï (ensemble composite datant du XVIe au XIXe siècles), British Museum, Londres
[2] Estampe originale attribuée au peintre et dessinateur Kuniyoshi. Datée de l'ère Meiji (1868-1912), elle illustre le samouraï Yoshikage Asakura (24 septembre 1533 - 20 août 1573), avec son équipement militaire traditionnel : armure complète, tachi (sabre à lame courbe, ancêtre du katana), wakizashi. Collection privée, Histophile

Photos : Philippe Contal, Histophile
Photo Armure Samourai British Museum
1. Photo Armure Samourai British Museum
Photo Estampe Japonaise Samourai Yoshikage Asakura
2. Photo Estampe Japonaise Samourai Yoshikage Asakura
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.