QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Isis


Photo Isis peinture temple Denderah Egypte
1. Photo Isis peinture temple Denderah Egypte
Isis est le nom grec d'Aset (ou Iset), la déesse protectrice et salvatrice de la mythologie égyptienne. Elle fait partie de la grande Ennéade d'Iounou (Héliopolis).

Isis semble avoir été aux temps anciens la personnification du trône. Son nom en hiéroglyphes Iset, signifie le siège. Dans les inscriptions, elle est représentée sous les traits d'une femme coiffée d'un siège (qui ressemble à un escabeau à trois marches).

Plus tard, sa représentation évolue. Se confondant avec Hathor, elle porte les cornes de vache enserrant un globe lunaire.

Isis est la Grande Déesse par excellence.

Dans le mythe osirien, elle est l'épouse et sœur exemplaire qui, grâce à ses pouvoirs magiques et avec l'aide de sa sœur Nephtys, réussit à ressusciter Osiris, son frère et époux, le temps d'une union d'où naquit le dieu Horus. Elle retrouva treize des quatorze parties du corps de son bien-aimé (la partie manquante étant le sexe, qu'elle reconstitua en argile), assassiné et dépecé par Seth, son frère jaloux. Isis lui insuffla le souffle de la vie, et lui donna un fils, Horus. C'est du mythe osirien que venait en Égypte pharaonique la coutume d'arranger des mariages incestueux dans la famille royale, non seulement pour préserver le sang pur familial et royal, mais également pour perpétuer ce rite divin qui faisait d'eux des dieux.

Symbole de la féminité dans ses aspects biologiques, c'est par elle que s'accomplit le mystère de la vie. En langage freudien, on pourrait même dire qu'Isis représente la matrice, la coupe féminine qui reçoit le principe masculin.

En tant que magicienne ayant ramené Osiris à la vie, elle est aussi déesse guérisseuse et protectrice des enfants. Les malades portaient parfois des amulettes à son effigie.
 
En tant que mère d'Horus, elle est dispensatrice de vie et déesse gardienne. Dans ce rôle, elle est souvent représentée portant l'enfant Horus dans se
[1] Peinture de la déesse Isis sur les murs du temple de Denderah, Égypte (extrait d'un décors montrant la déesse avec sa sœur Nephtys, au chevet de leur frère, Osiris ; février 2010)
[2] Haut-relief représentant Isis et Osiris, temple de Philae, Égypte (février 2010)
[3] Statuette en bronze représentant Isis allaitant Horus, musée d'Alexandrie, Égypte (février 2010)
[4] Cuve du sarcophage de Ramsès III (granit rose) décoré de bas-reliefs représentant Isis ailée, musée du Louvre, Paris, France (mai 2010)
[5] Extrait du papyrus d'Hunefer, scribe du début de la XIXe dynastie (environ 1280 avant J.-C.). Il s'agit d'un passage du chapitre 125 du "Livre du Sortir au Jour" ("Livre des morts"), décrivant la Pesée du cœur du défunt. Nephtys et sa soeur Isis sont debout derrière leur frère Osiris, présidant le "tribunal". British Museum, Londres, Angleterre (juillet 2009)

Photos : Philippe Contal, Histophile
Photo Isis peinture temple Denderah Egypte
1. Photo Isis peinture temple Denderah Egypte
Photo haut relief Isis Osiris temple Philae Egypte
2. Photo haut relief Isis Osiris temple Philae Egypte
Photo statuette Isis Horus bronze musee Alexandrie Egypte
3. Photo statuette Isis Horus bronze musee Alexandrie Egypte
Photo Isis cuve sarcophage musee Louvre Paris France
4. Photo Isis cuve sarcophage musee Louvre Paris France
Photo Osiris Nephtys Isis papyrus Pesee du coeur scribe Hunefer
5. Photo Osiris Nephtys Isis papyrus Pesee du coeur scribe Hunefer
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.