QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Kami


Photo torii entree principale sanctuaire shinto Meiji Jingu Tokyo Japon
1. Photo torii entree principale sanctuaire shinto Meiji Jingu Tokyo Japon
Les kamis sont les divinités ou esprits du shintoïsme.

Les kamis s'attachent à des objets sacrés, êtres spirituels, animaux, sources, chutes d'eaux, montagnes sacrées, phénomènes naturels, symboles vénérés. Ils sont réputés favoriser les rapports entre les parents et les enfants et les ancêtres et leurs descendants.
Ce sont des esprits célestes ayant des pouvoirs, mais n’étant pas tout-puissants, et aussi des esprits terrestres dispensant des bénédictions ou des sanctions aux gens sur terre.

Les kamis inspirent le plus souvent une crainte respectueuse. On trouve parmi eux des animaux comme le tigre, le serpent ou le loup. L'empereur du Japon lui-même était auparavant considéré comme un kami. Un ministre impérial du IXe siècle est par exemple le kami de la calligraphie.

La plus importante divinité est le soleil qui, entre autres vertus, protège contre les invasions. On peut donc dire que le drapeau du Japon est un symbole shintô. Il y aurait huit millions de kamis au Japon. Ce nombre symbolise au Japon l'infini, il y aurait donc en réalité une infinité de kamis, un pour chaque chose qui existe.
[1] Torii (portique séparant le sacré du monde profane) de l'entrée principale du sanctuaire shinto Meiji Jingu, Tokyo, Japon, février 2012

Photographie : Philippe Contal, Histophile
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.