QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

La victoire de Samothrace


Photo Victoire de Samothrace Musee du Louvre Paris
1. Photo Victoire de Samothrace Musee du Louvre Paris
La Victoire de Samothrace est une sculpture grecque représentant la déesse Athena Nike (Athéna qui apporte la victoire).

La statue est découverte en morceaux le 15 avril 1863, sur l'île de Samothrace, par Charles Champoiseau, vice-consul de France par intérim à Andrinople, au cours d'une mission d'exploration. Le buste et le corps permirent à Champoiseau d'identifier une représentation de Nike, la Victoire, traditionnellement représentée comme une femme ailée. Les morceaux sont envoyés au musée du Louvre.

En 1875, une mission archéologique autrichienne fouille de nouveau le site. On identifie alors les gros blocs de marbre gris trouvés à proximité comme la proue d'un navire servant de base à la statue. Les relevés permettent également de montrer que le monument était disposé obliquement à l'extrémité d'une terrasse à flanc de colline qui surplombe le théâtre du sanctuaire des grands dieux. La vue normale de la statue est donc de trois-quart gauche, comme l'atteste la disparité importante de finition entre les deux côtés de la statue.

Sur ces bases, et à l'aide de quelques moulages (aile droite, sein gauche, dos du buste), une reconstitution complète est effectuée au Louvre en 1884. La statue est placée sur le palier supérieur de l'escalier Daru, où elle se trouve toujours.
[1] Victoire de Samothrace, Musée du Louvre, Paris (mai 2010)

Photographie : Philippe Contal, Histophile.
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.