QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Nâga


Le nâga ("serpent" en sanskrit) est un animal fabuleux de l'hindouisme, à corps de serpent et souvent représenté à plusieurs têtes, souvent chimériques et effrayantes : capuchon de cobra, gueule de chien, yeux exorbités et parfois humaines. Dans les légendes de l'Inde et de tout le Sud-Est asiatique, les nâgas sont des habitants du monde souterrain où ils gardent jalousement les trésors de la terre. Ils ont pour ennemi naturel l'aigle géant mythique appelé Garuda, mais nâgas et Garuda ne sont en fait que deux incarnations de Vishnou, les deux aspects de la substance divine, en qui ils se réconcilient.

Le nâga représente le cycle du temps, tout comme l'Ouroboros des Grecs. Le nâga est gardien et protecteur, médiateur entre ciel et terre, et intercesseur entre ce monde et l'au-delà, parfois associé à l'arc-en-ciel (Bouddha descend du ciel sur un escalier qui est un arc en ciel, dont les rampes sont deux nâgas). À Angkor (Angkor-Thom, Prah Khan, Banteai Chmar), des chaussées à balustrades en forme de nâga symboliseraient cet arc-en-ciel, avec Indra à leur extrêmité (Dieu de la foudre et de la pluie). Dans l'iconographie khmer, le nâga à nombre impair de têtes est mâle, tandis que les femelles en ont un nombre pair.
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.