QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Pesée de l'âme


Photo psychostasie Pesee de l ame chapitre 12Livre des Morts papyrus Hounefer British Museum Londres
1. Photo psychostasie Pesee de l ame chapitre 12Livre des Morts papyrus Hounefer British Museum Londres
La psychostasie ("Pesée de l'âme" ou "Dernier jugement") est une étape essentielle que le défunt doit passer pour renaître dans l'Au-delà.

Introduit par Anubis, le défunt se présente devant Osiris. Son cœur est posé sur un des plateaux de la balance. Maât ou son symbole, la plume blanche, reposant sur deuxième plateau. Thot surveille la pesée et consigne le résultat sur une tablette. Pendant cette opération qui va décider de son sort, le mort prononce la "confession négative". Celle-ci est décomposée en deux parties. La première, d'ordre général : "Je n'ai pas commis d'injustice contre les hommes, je n'ai pas maltraité les animaux,…". La deuxième partie, rédigée en 42 articles, s'adresse successivement à chacun des 42 juges : "Ô juge …, je n'ai pas commis d'injustice, Ô juge…, je n'ai tué personne,…". Au pied de la balance la "Dévorante" attend le résultat de la pesée pour se jeter sur le défunt si le jugement lui est défavorable (cette fonction est aujourd'hui contestée par certains égyptologues). S'il n'a pas menti dans sa confession, le mort est "juste de voix" (justifié) et Osiris lui ouvre l'entrée de son royaume.

Cette scène est courante à partir du Nouvel Empire. Elle fait notamment partie du "Livre des morts" ("Livre du sortir au jour"), dont elle représente la principale illustration du chapitre 125. Le concept d'un jugement divin attendant le mort au seuil de l'autre monde apparaît cependant dès l'Ancien Empire. Il semble même remonter aux origines de la civilisation égyptienne.
[1] Scène de la psychostasie (Pesée de l'âme du défunt), extrait du chapitre 125, du "Livre des Morts" ("Livre du sortir au jour"), papyrus de scribe Hounefer (XIXe dynastie, environ 1280 avant J.-C.), British Museum, Londres, Angleterre, juillet 2009
[2] Scène de la psychostasie, papyrus de la Basse Époque, British Museum, Londres, Angleterre, juillet 2009
[3] Scène de la psychostasie, sarcophage en bois de Pasenhor (XXIIe / XXVe dynastie, vers 730-680 avant J.-C.), British Museum, Londres, Angleterre, juillet 2009
[4] Scène de la psychostasie, sarcophage en bois de Pakhel, Basse Époque, Musée d'Alexandrie, Égypte, février 2010
[5] Scène de la psychostasie, coffre à serviteurs (oushebtis) en bois de Tchaouenhouy, Musée du Louvre, Paris, mai 2010

Photographies : Philippe Contal, Histophile
Photo psychostasie Pesee de l ame chapitre 12Livre des Morts papyrus Hounefer British Museum Londres
1. Photo psychostasie Pesee de l ame chapitre 12Livre des Morts papyrus Hounefer British Museum Londres
Photo psychostasie Pesee de l ame defunte Thot Maat Anubis Basse Epoque British Museum Londres
2. Photo psychostasie Pesee de l ame defunte Thot Maat Anubis Basse Epoque British Museum Londres
Photo psychostasie Pesee de l ame defunt sarcophage bois Pasenhor British Museum Londres
3. Photo psychostasie Pesee de l ame defunt sarcophage bois Pasenhor British Museum Londres
Photo psychostasie Pesee de l ame defunt sarcophage bois Pakhel Basse Epoque Musee Alexandrie Egypte
4. Photo psychostasie Pesee de l ame defunt sarcophage bois Pakhel Basse Epoque Musee Alexandrie Egypte
Photo psychostasie Pesee de l ame defunt coffre serviteurs oushebtis bois peint Tchaouenhouy Musee du Louvre Paris
5. Photo psychostasie Pesee de l ame defunt coffre serviteurs oushebtis bois peint Tchaouenhouy Musee du Louvre Paris
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.