QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Sceau templier - histoire et définition


Il existe plusieurs dizaines de sceaux templiers : ceux des grands maîtres, des visiteurs, des précepteurs, des commanderies...

Celui-ci se trouve aux Archives Nationales de Paris (J. 198B, n° 100). Il s'agit d'un sceau rond de 33 mm, équestre avec deux cavaliers. La légende est écrite en lettres romanes entre deux filets, avec triples points de séparation : SIGILLVM - MILITUM - XPISTI

Voir notre collection Militum Xpisti.


Renaud de Vichier

Il a été utilisé en 1255 par Renaud de Vichier, maître de l'ordre et visiteur cismarin. L'original a été réalisé en cire jaune.

Leurs diamètres varient entre quinze et cinquante millimètres. Les sceaux templiers français sont conservés au service des sceaux des Archives nationales de France.

Le sceau templier le plus connu est celui des maîtres de l'ordre sigilum militum xristi qui représente deux chevaliers armés chevauchant le même cheval.

Il n'y a pas de consensus établi sur le symbolisme des deux chevaliers sur un même cheval. Contrairement à une idée souvent répétée, il ne s'agirait pas de mettre en avant l'idéal de pauvreté puisque l'ordre fournissait au moins trois chevaux à ses chevaliers.
L'historien Georges Bordonove exprime une hypothèse qui peut se prévaloir d'un document d'époque avec Bernard dans son De laude nouae militiae. « Leur grandeur tient sans doute à cette dualité quasi institutionnelle : moine, mais soldat [...] Dualité qu'exprime peut-être leur sceau le plus connu qui montre deux chevaliers, heaumes en têtes, lances baissées, sur le même cheval : le spirituel et le temporel [...] chevauchant la même monture, menant au fond le même combat, mais avec des moyens différents.) »
Alain Demurger explique pour sa part que certains historiens ont cru y reconnaître les deux fondateurs de l'ordre, Hughes de Payns et Godefroy de Saint-Omer. Il retient cependant une autre explication : le sceau symboliserait la vie commune, l'union et le dévouement.

Voir notre collection "Sceau templier".


Abraxas Panthée

L'original est un sceau ovale de 15 x 13 mm.

Légende en capitales romanes entre deux cordons : + : SECRETVM : TEMPLI : Elle signifie "Contre-sceau du temple". Utilisé par les précepteurs de France André de Coloors, "Domorum Templi in Francia Preceptor" et Aimard, entre 1214 et 1235.

Le sceau comporte un Panthée, animal mythique (tête de coq tournée vers le ciel, jambes se terminant en corps de serpents). Il présente également les caractères I A et . Il s'agit de l'initiale de Jésus, avec l'alpha et l'oméga, vision gnostique du Christ tirée de l'Apocalypse, qui se montre ici avec son bouclier, protecteur de ses adeptes.

Le Panthée tient également un fouet de l'autre main, signe du grade du détenteur du sceau, comme le tablier ?

Les sept étoiles représentent le mot "Abraxas". Ce personnage se trouvait également dans les sceaux de Louis le Jeune (Louis VII), Margueritte de Flandre, Rotrou, archevêque de Rouen...


Agnus Dei

L'original est un sceau rond de 25 mm de diamètre.
Légende en capitales romane entre deux cordons : + S- PVINCIE ET : ARAGONIS Le dernier "S" est inversé.

Ce sceau a été utilisé par Fulcon de Montpezat, maître d'Aragon, en 1224.


Croix pattée et Fleur de Lys

L'original est un sceau rond portant une croix, une fleur de lys et une légende en capitales romanes entre deux cordons : + S- FRATRIS G...

Ce sceau a été utilisé par le frère Giraud de Chamaret en 1234 (Provence).


Dôme du Rocher

Ce sceau est une partie de la boule du Temple.
Au recto, les deux chevaliers sur un même cheval. Au verso, le Dôme du Rocher avec la légende : + DE TEMPLO : CRISTI

Utilisé par le maître de l'ordre Pierre de Montaigu (1219-1232) sur un accord passé entre les templiers et les hospitaliers (Saint-Jean d'Acre, 1221).


Rotonde du Temple

L'original est un sceau de 25 mm.
Légende en lettres romanes entre deux filets : + MIL- TEMPLI.SAL-

Il a été utilisé par Olivier de la Roche, maître de la milice du Temple en France (1225). L'original est en cire verte, avec un contre-sceau à l'Abraxas.


Lune et Soleil

Le sceau original est une matrice en bronze rouge, avec un anneau soudé à la partie supérieure du dos.
Légende enre deux filets : +.S.FRIS.ROBERTI.

Datée du XIIIe siècle, cette matrice a été découverte au XIXe siècle aux Biais (Loire-Atlantique) où se trouvait une commanderie templière, fondée vers 1140. Il s'agit du sceau personnel du frère Robert, templier du pays de Retz.


Pour en savoir plus :

Les sceaux templiers, Paul de Saint-Hilaire Éditions Pardès, ISBN 2-86714-110-9
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.