QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Sopdet


Dans le ciel nocturne d'Égypte, l'étoile la plus brillante de toutes est Sirius (Sothis en grec, Sopdet en égyptien). Cette étoile annonçait le début des crues du Nil. En effet, Le Soleil se rapproche de Sirius, jusqu'à entrer en conjonction avec elle début juillet. À partir de ce jour, Sirius est invisible à tout observateur terrestre durant quelques dizaines de jours, jusqu'à ce qu'elle effectue son lever héliaque, c'est-à-dire sa réapparition dans les lueurs de l'aube. Durant la période prédynastique, ce lever héliaque coïncidait avec le début de la crue du Nil observée à Thèbes vers le 20/25 juin, donc au solstice d'été dans notre hémisphère.

Identifiée à Isis, on la trouve également représentée sous les traits d'une femme portant la grande couronne blanche de Haute-Égypte surmontée d'une étoile.



"Voici la signature de votre lame, Mélusine. Comme nous l'avions conçue, elle associe la dualité avec notre mission sacrée. Le symbole de notre communauté se mélange avec le serpent primordial qui représente l'éternité. Au-delà de cette organisation que nous perpétuons depuis des millénaires, le sacré est éternel, intemporel, inaltérable. Mais l'ordre ne peut exister sans le désordre. Tels sont, en synthèse, les messages que nous devons maintenir en dehors des dégradations du temps et transmettre à nos successeurs afin de les faire resurgir lorsque l'Homme sera prêt."

Extrait du chapitre XII de Khetemet, la légende.

Pour en savoir plus : www.khetemet.com
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.