QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99
DICTIONNAIRE

Tsuba


Photo tsuba ancien katana sabre japonais lame damas tamahagane
1. Photo tsuba ancien katana sabre japonais lame damas tamahagane
Sur une arme japonaise, et notamment les katana, la garde s'appelle tsuba.

Son rôle est de protéger la main et de l'empêcher de glisser de la poignée (tsuka) sur le tranchant de la lame, d'en assurer l'équilibre par contrepoids, et enfin de parfaire les techniques de défense.

Le plus souvent de forme de circulaire, on peut également en trouver dans des formes diverses (carrée, hexagonale, rectangulaire,...). Leur surface est généralement sculptée, décorée ou ajourée.

Les premiers rares tsuba remontent au VIe siècle, fabriqués par l'école de Shitogi, mais deviennent plus fréquents à partir de la période de Nara au VIIIe siècle.

De forme simple (goutte d'eau), ils étaient généralement composés d'un alliage de cuivre ou de fer. Le tsuba a une fonction purement défensive et n'était donc qu'un simple cercle de métal nu.

À partir de l'époque d'Edo (1600-1868), on commença à forger des tsuba à l'esthétique bien plus travaillée.
Il devient objet décoratif montrant le niveau social de son possesseur.

On a également fabriqué des tsuba en bois ou en ivoire finement travaillés, qui n'étaient montés sur le sabre que pour des évènements publics.

Découvrez notre album pédagogique "katanas & samouraïs" sur Google+
[1] Tsuba d'ancien katana (collection privée)
[2] Montage de la tsuba sur un shinken (katana contemporain, collection Histophile)

Photographie : Histophile
Photo tsuba ancien katana sabre japonais lame damas tamahagane
1. Photo tsuba ancien katana sabre japonais lame damas tamahagane
Photo tsuba montage shinken katana actuel
2. Photo tsuba montage shinken katana actuel
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.