QUI SOMMES NOUS ? AIDE 02 48 26 87 99

Livre Saint Dominique

Réf:PERRIN2262020574
Livré sous 3 à 5 jours ouvrables
21.00 €

Saint Dominique, La légende noire

Auteur : Michel Roquebert
Éditions : Perrin, 2003

C'est article est épuisé pour le moment.
Livre Saint Dominique
Vignette Livre Saint Dominique Livre Saint Dominique
Il s'appelait Domingo de Guzmán y Aza. Il était né vers 1170 dans un village perdu de Vieille Castille. Douze ans près sa mort, survenue en 1221 à Bologne en Italie, il fut canonisé, et devint dès lors saint Dominique, l'une des figures majeures de toute l'histoire de l'Église catholique.
 
Ce furent les hasards d'une ambassade au Danemark, qui amenèrent Dominique, à traverser en 1203 le Languedoc alors en pleine crise religieuse et politique : l'hérésie cathare y avait fait de tels progrès que la menace de croisade brandie par les légats du pape Innocent III n'avait été d'aucun effet. Seul Dominique comprit que le seul moyen de combattre efficacement les cathares était de leur arracher le monopole de la vie évangélique, autrement dit de lutter contre eux avec leurs propres armes : l'humilité, la pauvreté, la charité et la parole.
Donnant l'exemple, il partit sur les routes, pieds nus, sans argent, mendiant et prêchant.
Il créa à Toulouse, en 1215, la première communauté de prédicateurs qui allait devenir l'Ordre des Frères Prêcheurs et quitta bientôt sans retour le Languedoc des cathares et des croisés de Simon de Montfort. C'était dans l'Europe entière qu'il lui fallait implanter des couvents "dominicains".
Malheureusement, treize ans après sa disparition, la croisade n'ayant eu aucun effet sur l'hérésie cathare, le Saint-Siège créa l'Inquisition et la confia aux Frères Prêcheurs. Il en naquit très vite, la légende que Dominique avait fondé cette redoutable institution policière et judiciaire, et qu'il avait même été le premier inquisiteur. L'Ordre dominicain en tira étrangement gloire jusqu'au XVIIIe siècle. Depuis lors, la vérité a fort heureusement été rétablie.

Refusant d'emprunter les chemins pavés des clichés traditionnels de l'hagiographie, Michel Roquebert n'a pas écrit la mille et unième vie édifiante et sublime d'un saint à qui tant de littérature dévote a déjà été consacrée. En historien "non engagé", mais passionné par son sujet, il a simplement suivi, à travers une fidélité rigoureuse aux sources historiques, la destinée d'un homme à l'intelligence fulgurante et à la volonté prodigieuse, aux prises avec la plus grave crise spirituelle qu'ait connue l'Église avant la Réforme.
- 14 x 22cm
- 336 pages
- ISBN : 2-262-02057-4
VOIR AUSSI
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.